Belgium Français

selectionner votre localisation

Belgium
Elle a trouvé en Bosch Rexroth le partenaire idéal
Elle a trouvé en Bosch Rexroth le partenaire idéal

Hyler et Bosch Rexroth récoltent le chanvre ensemble

La culture du chanvre est en plein essor ces dernières années, c’est un marché porteur par excellence au sein des cultures agricoles. Une bonne nouvelle donc pour les producteurs de lin et de chanvre mais aussi les fournisseurs de moissonneuses et de machines de transformation des fibres. Le fabricant qui parvient à développer la première moissonneuse industrielle pour le chanvre industriel et le traitement de la fibre longue et à la commercialiser avec succès a un bel avenir devant lui. L’entreprise Hyler de Wielsbeke l’a bien compris et vise l’innovation pour faire la différence. Elle a trouvé en Bosch Rexroth le partenaire idéal.

« Le lin et le chanvre sont souvent mentionnés comme des cultures fournissant une contribution significative à l’obtention de l’European Green Deal », explique Niels Baert, le fondateur et administrateur de l’entreprise Hyler en Flandre occidentale, qui conçoit des machines pour la récolte et la transformation des fibres textiles. « Ils sont cultivés localement, sont négatifs en CO2 et contribuent à la biodiversité. De plus, les produits extraits du lin et du chanvre sont populaires. La culture du chanvre est intéressante aujourd’hui parce que notre climat est de plus en plus sec et l’usage de produits phytopharmaceutiques n’est pas nécessaire. »

Hyler a développé une machine capable de récolter et de transformer le lin mais aussi le chanvre. L’entreprise augmente significativement l’offre actuelle dédiée à la technique de récolte du lin et sa transformation. Niels Baert: « Les agriculteurs qui cultivent le lin sont intéressés par le chanvre comme culture supplémentaire. Cependant, il n’existe pas de machines pour récolter le chanvre efficacement, le déposer parallèlement en andains (rangées de culture, ndlr) sur le champ comme le lin, en utilisant les mêmes machines que celles du lin pour les traitements ultérieurs. Nous avons donc décidé de combler cette lacune sur le marché avec un produit qui se démarque dans tous les domaines. »

L’innovation est dans l’ADN

Pour réaliser cela, il fallait un partenaire fiable qui, à l’instar de Hyler, allie la solidité et la volonté d’innovation. « Vers qui d’autre se tourner que Rexroth avec qui nous avons déjà construit des machines ensemble », poursuit Niels Baert. « Nous avons découvert et apprécié l’approche personnalisée et le soutien actif de cette entreprise, et nous étions convaincus de pouvoir réaliser ce projet innovant ensemble. »

« L’innovation est ancrée dans notre ADN », confirme Maarten Van Houtte, account development manager mobile applications chez Bosch Rexroth Belgium. « Nous proposons notre savoir-faire de plusieurs décennies pour aider les clients à concevoir une solution qui correspond à leurs besoins. Nous n’hésitons pas à leur proposer des alternatives si nous pensons que les résultats seront meilleurs que les spécifications qu’ils nous demandent. Et le fait de développer une nouvelle catégorie de produits rend le défi encore plus intéressant. »

Sur le marché des engins mobiles tout-terrain, Rexroth propose une large gamme de produits et assume pleinement le rôle de partenaire en matière de pilotage des machines. Rexroth n’est pas qu’un fournisseur de systèmes hydrauliques mobiles ou stationnaires, mais propose également l’automatisation des machines tant au niveau composant que logiciel. Elle se focalise sur un support local pouvant répondre efficacement aux besoins des clients.

Un concept novateur dans tous les domaines

Développée par Hyler avec le soutien de Rexroth, cette machine est innovante à bien des égards. Tout d’abord, elle est multifonctionnelle : baptisée Sativa 200, elle peut être mise en oeuvre tant pour la culture du lin que d’autres plantes textiles grâce au développement de deux systèmes de récolte spécifiques. Pour la récolte du chanvre, la machine est conçue de manière telle que les tiges de chanvre, naturellement longues, sont déposées en parallèle au sol.

La machine est entraînée par la combinaison d’une pompe à haute pression A4VG et quatre moteurs de roue A6VE montés sur les réducteurs de roue GFT8120 qui forment la base du train de transport. Les composants extrêmement solides font partie de l’offre standard de Rexroth, mais l’expérience de transport ultime a lieu par la création d’une symbiose parfaite dans le logiciel de conduite où la pompe et les moteurs ainsi que le frein dynamique dans les réducteurs de roue réagissent et interagissent au bon moment. Ce logiciel de conduite, supporté par Rexroth, évolue en permanence et intègre tant des expériences mondiales que locales, chaque machine étant différente. Le logiciel est aussi essentiel dans l’application des fonctions de sécurité pertinentes qui évoluent aussi en permanence.

La commande et l’exécution du logiciel de conduite a lieu via la gamme d’électronique mobile de BODAS qui comprend notamment des contrôleurs, des capteurs et des joysticks. Thomas Van Mossevelde, application engineer et responsable de l’élaboration du logiciel, nous explique que faire avancer la machine et la rendre opérationnelle représente 80 pourcents du travail. « C’est aussi la partie la plus simple. Les 20 derniers pourcents d’optimisation font la différence et sont généralement la clé du succès. »

Rexroth travaille toujours en fonction des commentaires du client. Pour l’hydraulique de fonctionnement, la meilleure adéquation a été recherchée entre ce que devait réaliser la commande et les composants les plus efficaces capable de le permettre.

Rexroth travaille toujours en fonction des commentaires du client.

La nouvelle machine fonctionnelle Sativa 200, en construction

Analyse dans le cloud

La grande innovation se trouve dans les plus petits composants de la machine, comme les capteurs qui collectent de l’information pendant la conduite et l’envoient au cloud pour une analyse approfondie. Le choix s’est porté sur BODAS Connect qui, outre les hardware et software, forme le troisième pilier de l’application BODAS. BODAS Connect est la solution IoT (Internet of Things) et Telematics de Rexroth.

Les données sur la consommation, la distance et autres paramètres pertinents sont envoyées à Hyler qui soutient idéalement le client par la planification d’une maintenance lorsqu’elle s’avère vraiment utile, et non une maintenance annuelle classique qui a généralement lieu trop tôt ou trop tard, et par le remplacement en temps opportun de composants usés ou défectueux. Les mises à jour logicielles sont téléchargeables via BODAS Connect pour que le client soit automatiquement à jour sans devoir faire venir un technicien sur place. « Cela fait une belle différence pour le client : si des problèmes techniques surgissent sur la machine, nous pouvons l’assister immédiatement », fait remarquer Niels Baert.

Un élément plus intéressant pour Hyler est l’utilisation des capteurs pour collecter des données sur la récolte, souligne Niels « Ces données signifient une grande valeurajoutée. Nous disposons d’une mine d’informations sur le processus de récolte et les paramètres idéaux pour une récolte optimale. »

Ces informations sont précieuses pour l’agriculteur qui peut ajuster le processus de récolte et poser d’autres choix. Les données et analyses sont aussi pertinentes pour Hyler. Niels Baert: « Avec une machine révolutionnaire et innovante comme celle-ci, il y a peu de données historiques qui indiquent à quoi doit ressembler la machine idéale. Les données en temps réel sur certains paramètres, charges, conditions de conduite selon une zone géographique sont capitales pour les prochaines machines. Elles offrent des perspectives qui nécessiteraient sinon plusieurs années. Vous découvrez comment la machine se comporte et vous comparez cela aux attentes que vous aviez définies. Ces perspectives nous aident à ajuster la machine actuelle et à construire des machines encore meilleures dans un proche avenir. Nous restons ainsi fidèles à notre réputation d’acteur innovant. »

Dans cette histoire complexe, BODAS Connect s’avère être un bon facteur de support et d’accompagnement. Grâce au système ouvert, il est possible d’obtenir une solution complète et des interactions sont possibles avec d’autres plateformes ayant leur propre cloud ou développements. Par cet environnement ouvert, BODAS Connect l offre une réponse à des questions souvent très complexes.

BODAS Connect, la solution télématique ouverte pour le tout-terrain.

Succès commercial

Cette combinaison d’éléments innovants et de composants fiables éprouvés est une douce musique pour de nombreux agriculteurs. Des machines ont été commandées avant le lancement de la production. Au fur et à mesure que les engins prennent forme, l’intérêt augmente. Hyler a déjà prévendu toutes les machines dont la production est planifiée cette année. « Les clients sont dans une file d’attente (rires), et l’intérêt va encore croître lorsque les premières récoltes auront été réalisées avec ces machines », assure Niels Baert avec confiance. « Cela représente une véritable percée pour Hyler. Cette ligne de production est promise à un bel avenir et d’autres machines suivront pour d’autres applications mais toujours avec la même combinaison gagnante d’un hardware fiable et d’un software et d’une connectivité innovantes. »

Hyler a idéalement utilisé le marché en croissance des fibres naturelles comme tremplin pour son propre marché de croissance, un marché de machines pour la récolte et la transformation de lin, de chanvre, de jute et de kénaf avec des équipements hautement fiables et qui deviennent plus intelligents récolte après récolte, mètre après mètre. « Avec Rexroth, nous promettons un avenir brillant au lin et au chanvre », conclut Niels Baert.