L'internet des objets

Content

Connexion entre le monde physique et le monde virtuel

L’Internet industriel des objets modifie l’industrie telle que nous la connaissions. Cette interconnexion de plus en plus marquée entre le monde réel et le monde virtuel est également appelée « Ubiquitous computing » ou « informatique ubiquitaire ». Les objets du quotidien deviennent des appareils intelligents, avec des échanges de données automatiques entre ces objets et Internet, et inversement. C’est d’ores et déjà une réalité.

Selon les experts, plus de 50 milliards d’appareils techniques seront connectés au World Wide Web à l’horizon 2020, et cela aura un impact global sur l’économie, la société et la vie au quotidien. De nouveaux modèles économiques apparaîtront, affectant vraisemblablement toutes les branches et générant pas moins de 596 milliards d’euros au cours des 5 prochaines années.

 

Un processus évolutif

Trois révolutions industrielles ont apporté de grands changements dans le monde des affaires : la machine à vapeur, la production en série et la technologie Internet (IT). Et nous sommes en train de vivre la quatrième avec l’Internet des objets (Internet of Things ou IoT). Chez Bosch, nous souhaitons utiliser la technologie de l’Internet des objets pour rendre la vie des gens plus agréable partout dans le monde, et leur permettre de mieux exercer leurs activités.

Communication entre machines

L’intégration de la communication entre machines permet de réduire le nombre de clics, d’automatiser davantage les processus, de procéder à des autocontrôles et d’obtenir des résultats en temps réel. Dans ce contexte, les sociétés devront s’habituer à l’idée d’évoluer dans un environnement virtuel. Les plateformes ouvertes basées sur Internet constituent le socle pour étendre ou compléter leur offre sur le marché, créant de nouvelles possibilités. Avec les nouvelles formes de coopération, ces entreprises se détourneront des idées conventionnelles, avec une subdivision en secteurs. L’activité évoluera, mais pour un avenir meilleur.

« La valeur des applications de l’Internet des objets ne sera pleinement réalisée que si l’analyse intervient en temps réel, avec la possibilité de réagir aux processus en cours et d’agir sur eux. Ces applications nécessitent des méthodes de développement logiciel innovantes et des modèles de données flexibles », a déclaré Rainer Kallenbach, Président de Bosch Software Innovations.